Planification économique démocratique

Du milieu du 20esiècle à aujourd’hui se sont développés des modèles économiques qui se proposent de n’être fondé ni sur le marché, ni sur la planification centralisée. On peut penser au contenu du socialisme selon Cornelius Castoriadis, au municipalisme libertaire selon Murray Bookchin à la négociation coordonnée selon Pat Devine et Fikret Adaman et à l’économie participative selon Michael Albert et Robin Hahnel. Très différents les uns des autres, ces modèles ont l’avantage d’être relativement détaillé et rédigé par des auteurs ayant une certaine proximité avec les mouvements sociaux de leur époque. Cependant, s’ils ont été discutés dans certains milieux, ils n’ont que rarement été débattus et travaillés en profondeur.

Ce projet de recherche a trois objectifs :

  1. De bien établir les structures et institutions de ces modèles et de les comparer à d’autres modèles existant (économie de marché et social-démocratie), ayant existé (planification centralisée, autogestion yougoslave) ou ayant été imaginés (socialisme de marché ou d’autres modèles à découvrir).
  2. De mettre à jour ces modèles en tentant de les agencer, voire de les fusionner, mais aussi en les adaptant à des réalités qu’ils n’abordent pas suffisamment. Par exemple, la question de la reproduction et des rapports de genre, de l’écologie et de l’exploitation des ressources et enfin celle des rapports internationaux et coloniaux.
  3. De procéder à des recherches empiriques sur l’application de ces propositions, soit par l’étude de structures micros déjà existantes soit par des expériences en laboratoire.

Axe de recherche : Émancipation